La mode Gyaru

Origine

Namie Amuro
Namie Amuro

Il y a deux éléments à l'origine du mouvement Gyaru ; l'origine du terme et de l'image sociétale, puis l'origine d'image de la mode Gyaru. Je m'explique. Le mot Gyaru est tiré du terme Gal qui signifie girl avec l'accent japonais. C'est un terme qui en 1970, identifiait l'émancipation de la femme au japon, suivant le modèle américain et notamment symbolisé par la mode du jean, dont une des marques très populaires se nomme justement "Gal". C'est cette marque qui lancera réellement le terme " Gals ", représentatif d'un femme moderne.
Puis, un chanteuse tres réputée Namie Amuro fut, et est encore un modéle pour les jeunes japonais. Namie est si influente au Japon que c'est fangirls la considéreront comme un guide de mode, reprenant ses tenue, ses coiffures ainsi que son maquillage.Cette impulsion se développera jusqu'à créer un premiere mouvement du nom d'Amura, en référence à son nom " Amuro " . Plus le temps passe plus Namie se met à la mode Californienne, se bronzant la peau, avant d'être rejoint par les Amura sur ce terrain. Certaines Amura, poussant le style vestimmentaire encore plus loin, se font appeler Gyaru, mai le genre reste assez underground. Jusqu'au ou l'on demanda à Namie Amuro quel etait son style, c'est à ce moment-là qu'elle revendique être une " Gal ".

Namie , symbole de la femme moderne, ayant une situation professionnel lui permettant de s'assumer financièrement, bien qu'elle fut mariée et mére dun enfant, était l'image même d'une femme à contre-courant des codes japonais. D'autant plus qu'elle se base sur un look très américains et l'image est un très bon outils de communication. Cheveux ondulés, parfois teints, un look parfois osé, mais toujours classe, plus femme fatal que Kawaii, Namie est loin d'être la japonaise traditionnelle, mère de famille. Les jeunes Gyaru s'en inspireront donc mais en interprétant le style de la star à leur façon.

Les Gyaru Aujourd'hui

EGG
EGG

  A présent, ce mouvemant connait différentes branches et différents styles. Certaines Gyaru s'inspirent encore de Nami, mais d'autres célébritès japonaises sont à leur tour devenus des sources d'inspiration, notamment Ayumi Hamasaki pour les Hime Gyaru. De même, si au debut, ce mouvement n'etait suivi que par les femmes, aujourd'hui les hommes s'y mettent aussi, on les appellent les Gyaru O. Les influences de ce mouvement sont toujours initiées par certains éléments américains, mais aussi par des tendances propre au japon. Ils sont partagés avec le grands public a travers des magazines que l'on peut trouver en import en France, comme Popteen, ou encore EGG pour les plus populaires.

La philosphie Gyaru

 

Bien que le terme " Gal" représente la modernité de la femme, le message c'est totalement déformé en évoluant. A la base, les Gyaru voulait âtre contre-courant des codes japonais, avec une ouverture d'esprit sur la sexualité, un tempérament extravertie la valeur de la connaissance, de l'éducation et du travail.

La contradiction est que mis à part les modèles, bon nombre de femmes qui adhèrent à se style, deviennent dépendantes d'hommes plus riches ou alors se trouvent dans des situations financières très difficiles ayant négligé leurs études. Et puis, certaines d'entre elles aussi rêver de fonder une familles, afin d'être de bonnes femmes au foyer. Pas très moderne comme vision révolutionnaire. Comme elles restent dépendantes financièrement parlant et que les plus jeunes sont comme des adolescentes voulant vivre comme des adultes avec une totale liberté, elles traînent tard le soir et parfois, guidées par leur soif matérielle, certaines se prostituent pour quelques billets. ce manque de lucidité est d'ailleurs revendiqué dans les magazines Popteen dans les rubriques test de culture générale. Bien sur, l'habit ne fait pas toujours le moine. Il en est qui s'investissent plus par rapport à leur avenir, travaillant énormément, tout en ayant les activités Gyaru dans les Galsa. Quelles sont leurs activités ? Qu'est-ce qu'un Galsa ? Ok je vous dit ça tout de suite !

Galsa et activités Gyaru

 

Tout d'abord, un rassemblement de Gyaru et d'adeptes à un groupe se nomme un " Galsa ". Un Galsa est composé d'un leader, d'un sous-chef et de membres. Il existe deux types de Galsa répondant au nom de Nago-sa et de Ive-sa , qui se différencient par leurs activité mais aussi par leurs moyens, car malgré le côté sombre dont j'ai parlé, les Gyaru aiment bien s'amuser ! Voicie ces deux types de Galsa :

- Nago-sa signie Galsa de consolation. C'est la catégorie de Gyaru dont les activités se limitent à se voir et à errer dans la rue. Evidemment elles ont des activités ponctuelles, mais souvent en pleine rue, parce que ça ne coûte pas un sou. Apparemment, c'est une branche de Gyaru qui manque de moyens. Ça ne ne les empêche pas d'improviser un para para dans la rue ou de faire du lèche-vitrine, et avant tout, de papoter et d'échanger avec les amis, ce qui est le plus important.

- Galsa Ive-sa pour Event, qui est un Galsa dont les membre organisent des évènement, que ce soient des restaurent, du karaoké, du shopping ... Ces gyaru ont évidemment les moyens.

 

 

Les différents styles de gyaru !

Kogyaru

Le " ko " de Kogyaru vient du terme Kôkôsei qui signifie école secondaire. Ce sont de gyaru en uniforme d'écolière ! Les gyaru étant très jeunes ( encore plus à l'époque ) devaient aussi parfois adapter leur style avec l'uniforme dans les écoles tolérant l'extravagance capillaire ainsi que le maquillage. Cheveux bouclé ou raide, la jupe remonté , les kogyaru ont toujours pu subsister car qui est collégienne ou lycéenne gyaru, peu importe la branche, associera à son look et son uniforme. C'est ainsi que les Kogyaru arrivent à exister à travers toutes ces années.

Ganguro

Ganguro qui signifie visage noir. Bon ce doit être la dernière, tout comme Denver fut le dernière des dinosaures, car ce tout premier style de Gyaru, a maintenant disparue ou presque. Elles étaient bronzées, très bronzées . Certaines se mettaient du fond de teint foncé, mais en majorité les ganguro allaient simplement se faire beaucoup d'UV. Elles se chargeait en maquillage, avaient les cheveux bouclés et portaient au pieds des chaussures aux semelles compensées.

Yamamba, manba, bamba, tsuyome

 

Elles ont le même nom que le Yôkai Yamamba, esprit de la mythologie japonaise, ayant le forme d'une veille femme avec les cheveux en bataille. Encore une survivante d'un style qui a disparue. Cette branche qui découle des Ganguro, va beaucoup plus loin dans le maquillage. Tout aussi bronzée et parfois, même plus, elles utilisent un maquillage blancs pour le placer tout autour des yeux et sur les lèvres.Elles ont une variante nommée Mamba, qui est quasiment identique. Seule différence, le maquillage autour des yeux est plus léger et parfois ne se trouve qu'en dessous du regard. De ce style, se déclinent les Bambas, ou les barbie Mamba et les stuyone, proches des Bamba mais en moins chargé, en plus Casual.

Romamba

 

Romamba, signifie Romantic Mamba. Il s'agit d'un mélange de Lolita et de Mamba. Né en 2005, le style Romanba est essentiellement rose, orné de dentelles, associé à un maquillage Mamba ou Yamamba.

B-Gyaru

 

Le " B " de "B-Gyaru " signifie " break " en référence au style hip-hop et aux danseurs de ce même mouvement, nommé B-girl ou B-boy. Les B-gyaru sont irréductibles aux peaux bronzée, ayant les mêmes inspirations de mode que Namie Amuro (californiennes), mais elles s'inspirent du look afro-américains, notamment de chanteuse de RnB. Les B-Gyaru touchent à certains codes vus plus particulièrement dans l'univers du rap. J'aimerais le côté à la fois femme fatal et garçon manqué. Bref certains ont les cheveux raides, d'autres ondulées, mais aussi par moments des tresses. Elles peuvent porter une casquette américaine par exemple, de la marque New Era. Elles sont apparue en 2004.

Onee gyaru

 Classe ! Vous voyez cette gyaru ? Vous ne la voudriez pas comme grande sœur (d’où le terme onee) et modèle ? Normal, c'est une Onee Gyaru, une branche pour les jeunes femme d'une vingtaine d'année adoptant un style plus sophistiqué, à travers des marques telles que Louis Vuitton , YSL ou la célèbre marque Channel ... Évidemment, ce style de Gyaru demande un gros budget pour sa garde-robe. Pour en savoir plus, je vous conseille de vous intéresser aux magasines Cancan ou Vivi, Certaines on la peau clair, et d'autre plus bronzée.

Himi Gyaru

 

On croise un style d Gyaru très populaire. Ce sont des Himi Gyaru qui sont apparue en 2007 et ayant comme principe inspiration, Ayumi Hamasaki.

Elles sont presque similaires aux Romamba qui, elles sont un mix entre la branche de Gyaru Mamba et les lolita. Les Hime Gyaru, elles, sont un mélange entre l'ensemble des gyaru et le Lolitas, si bien que certains furent bronzées, même si aujourd'hui nous voyons essentiellement des Hime à peau claire. L'ambiance générale doit donner l'impression qu'elles sont des princesses d’où le termes Hime ( Princesse )

Le Hime Gyaru sont à l'origine d'un sous-groupe, du nom de Himekaji qui signifie Hime Casual, pour les gyaru occasionnelles, c'est à dire des Gyaru qui se situent un peu plus dan la sobriété de la conformité japonaise, associé au codes des Hime-Gyaru. C'est aussi l'image de Gyaru la plus répandue sur le net à l'heure où je vous parle.

Gyaru mama

Bon nombre de Gyaru sont sorties du mouvement après s'être insérés dans la vie active ou après avoir fondé une famille. Mais certains ont trouvé le moyen de concilier vie de famille et vie de Gyaru. Elles ont créé une communauté nommée " Gyaru Mama " qui est surtout formée de Himekaji, la fameuse branche casual des Hime Gyaru, idéale pour une mère qui ne peut être dans son Galsa à temps partiel.

Gaijin gyaru

Gaijin Gyaru est le terme japonais pour désigner les Gyaru étrangères, suite à la montée du mouvement en Europe, aux USA et en Asie. Ce terme est générique et ne fait donc pas de distinction entre les différents genre de Gyaru à l'étranger.

Kigurumi

 Les gyaru (majoritairement des kuro-gyaru) portant dans la rue des kigurumi, ces costumes/pyjama de personnages de dessin-animé. Les plus populaires sont pikachu et la grenouille keroro.

keroro
keroro

Liste des petits sous-groupe de Gyaru

Et pour les hommes ...

Senta Guy

 

Les senta Guy ou Center Guy sont les équivalents masculins des Mambas et des Yamanba, passant le plus clair de leur temps dans le fief de celles-ci, dans le center streert de shibuya (d’où le nom center Guy) afin d'attirer des Yamanba, Mamba et d'autre Gyaru découlant de cette branche. Ah les dragueurs ....

 

Gyaru-O

Le terme Gyaru O ou Gyaru Otoko signifiant homme, n'est pas vraiment un type de Gyaru pour homme, non, ce serait plus l'équivalent masculin du terme Gyaru, tant les styles peuvent être différents.Certains peuvent avoir la peau claire, d'autre bronzée. Parfois bronzés, ils incluent pas les Senta Guys.

 

onii kei

C'est un terme équivalent à "l'onee gyaru", donc un style vestimentaire pour les grands frères ( d'où le terme Onii) Gyaru O, mais toutefois ils ne sont pas autant porté sur les marques que les onee gyaru. Le rendu des Onii kei a pour but d'être cool et simple. Beaucoup portent des lunettes, des t-shirt simples, notamment au motif tribal. Certaines femmes, s'habillent en Onii Kei.